Egalité professionnelle - ARACT Centre
11961
page-template-default,page,page-id-11961,mkd-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,burst child-child-ver-1.0.0,burst-ver-1.5,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_350,vertical_menu_background_opacity_over_slider vertical_menu_background_opacity_over_slider_on,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Egalité professionnelle

Depuis sa création, l’Aract Centre-Val de Loire a abordé la question de l’égalité des chances sous différents angles. Les premiers projets ont concerné le maintien en emploi des salarié-e-s en situation de handicap et la gestion des âges. Depuis quelques années, l’Aract est engagée avec ses partenaires et financeurs sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Prévention et lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail

 

L’Aract Centre-Val de Loire s’est associée au réseau des CIDFF pour répondre à l’appel à projets lancé et financé par le Secrétariat d’Etat Chargé de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes.

 

A partir de l’expérience de l’Aract sur les sujets liés à l’égalité professionnelle, il ressort que les entreprises (direction, encadrement, salarié.e.s, victimes,  préventeurs et IRP)  et les acteurs relais (partenaires sociaux, services de santé au travail, service social…) ne savent pas vraiment comment agir pour prévenir les violences sexistes et sexuelles au travail. Les uns et les autres commencent à se saisir du sujet mais ont encore besoin de faire le lien avec les situations de travail, l’organisation du travail. Il apparait également nécessaire de mieux orienter les victimes vers les structures d’aide aux victimes. L’ambition du projet est de mettre en place les conditions d’une prise de conscience et d’une mise en mouvement des acteurs pour agir contre les violences sexistes et sexuelles au travail.

L’égalité professionnelle

Au-delà des dispositifs réglementaires, la question de l’égalité est encore trop souvent considérée comme un enjeu faible pour les entreprises. À travers l’analyse des données sociales et l’observation du travail dans les entreprises, il ressort que les femmes et les hommes sont souvent affectés à des métiers ou des postes distincts. Ce qui génère selon les choix opérés des effets sur la santé, la carrière et la rémunération.

Ce projet a été financé par le Fonds Social Européen et la Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité.

 

L’Aract-Centre Val de Loire poursuit aujourd’hui ses travaux destinés à promouvoir et à renforcer l’égalité professionnelle sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire.